Comment choisir son climatiseur ?

On peut négliger l’importance d’un système de climatisation jusqu’à ce que les épisodes caniculaires se succèdent, apportant inévitablement leur lot de chaleur écrasante. Une fois qu’on prend goût à la fraîcheur apportée par la clim, il devient difficile de s’en passer. Oui mais avant d’en profiter, il faut impérativement choisir un appareil, ce qui peut se révéler compliqué face à la diversité des modèles disponibles. Voici donc les éléments à prendre en compte en amont de votre achat.

Climatiseur : définition

Le ventilateur brasse l’air pour réduire la température ressentie. Ce n’est pas le cas de la climatisation dont le mode de fonctionnement est comparable à celui du réfrigérateur. Grâce au fluide frigorifique qui circule en circuit fermé, l’appareil est capable de récupérer les calories responsables de la chaleur ambiante pour les évacuer vers l’extérieur.

Dans le cas d’un climatiseur réversible, l’appareil dispose de deux modes : chaud et froid. En été, il sert à rafraîchir l’intérieur du logement tandis qu’en hiver, il fait office de système de chauffage.

Attention aux réglages du climatiseur. Idéalement, la différence avec la température extérieure ne devrait pas dépasser 7°C. De toute façon, une baisse de 4°C suffit généralement à plonger la maison dans une agréable fraîcheur.

Choisir climatiseur : faites impérativement appel à un professionnel

Les professionnels possèdent toutes les connaissances indispensables pour vous orienter vers un choix cohérent avec vos besoins et votre budget. Ils sauront vous aiguiller quant au type de système à privilégier, mais aussi concernant les options susceptibles de vous convenir. Il existe par exemple des modèles que vous pouvez intégrer au système domotique de la maison, des solutions adaptées aux chaleurs écrasantes comme aux étés plus doux.

De plus, le recours à un professionnel comme Climaticelec© par exemple vous offre la possibilité de profiter d’une installation de climatiseur dans les règles de l’art. Ajoutez à cela que vous pouvez signer un contrat de maintenance qui préserve les performances de l’appareil ainsi que sa longévité.

Optez pour un climatiseur dans votre maison !

Comment choisir son climatiseur ?

Plusieurs paramètres vous aideront à identifier le système qui vous convient.

1/ Selon le type de climatiseur

Le climatiseur mobile est constitué d’un seul bloc. Monté sur roulettes, il est équipé d’une gaine souple qui permet de rejeter l’air chaud vers l’extérieur de la maison, via une porte ou une fenêtre ouverte. Le rendement est réduit du fait que l’interstice constitue un passage pour l’air chaud en provenance de l’extérieur.

Cependant, il existe des solutions de calfeutrage proposées dans de nombreux commerces spécialisés. Il est également envisageable d’exploiter les grilles d’aération. Le climatiseur mobile est destiné à un usage ponctuel dans une pièce ne dépassant pas les 25 m². Sa transportabilité représente un avantage dans la mesure où vous pouvez le déplacer au gré de vos besoins. De plus, son installation n’exige pas de travaux et son coût est abordable.

Le climatiseur fixe monobloc est également conçu en un bloc unique. En revanche, il ne peut être déplacé d’une pièce à une autre. Le rejet de l’air chaud peut se faire via une porte ou une fenêtre, comme il est possible de percer un mur pour faire passer la gaine flexible. Ici aussi, le rendement est assez faible mais le coût est abordable.

Le système fixe mono split est composé d’une unité intérieure et d’une unité extérieure. Les composants les plus bruyants sont localisés dans le bloc extérieur, ce qui réduit l’inconfort acoustique à l’utilisation. L’unité intérieure est installée dans la pièce à climatiser.

En alternative, il y a les modèles multi split qui comptent plusieurs unités intérieures pour un seul groupe extérieur. Ce type de climatiseur permet de rafraîchir de grandes superficies et/ou de climatiser plusieurs pièces.

2/ Choisir son climatiseur selon la puissance

Dans le cas d’un appareil sous-dimensionné, il sera nécessaire de le faire fonctionner à plein régime pour baisser efficacement la température de l’air ambiant. A l’inverse, un modèle surdimensionné sera trop puissant. Dans les deux cas, la consommation d’énergie sera inutilement élevée. C’est pour cela qu’il faut tenir compte du volume de la pièce afin d’identifier la puissance idéale.

En règle générale, il faut compter 45 W/m³. Le nombre d’occupants de la pièce doit aussi être pris en compte. On estime qu’une moyenne de 100-200 W par personne supplémentaire serait l’idéal. Naturellement, l’exposition de la pièce par rapport au soleil ainsi que la performance de l’isolation vont influencer la puissance requise.

3/ Choisir son climatiseur selon sa consommation électrique

La classe énergétique vous offre une bonne indication. A prestations égales (télécommande, débit d’air, écran digital…), les appareils classés A+ à A+++ se dotent d’une performance énergétique nettement plus avantageuse que les modèles des catégories B à D. Ils consomment automatiquement moins d’énergie.

Bien choisir son climatiseur : attention au bruit !

Générant environ 30 bB(A), les climatiseurs split sont les plus silencieux du marché et peuvent donc être utilisés dans les chambres. Un climatiseur monobloc est plus bruyant puisqu’il peut générer de 50 dB(A) à 65 dB(A).

Plus il est discret, plus le climatiseur est agréable à utiliser.

Un bon climatiseur n’apporte pas seulement de la fraîcheur. Il participe aussi à l’amélioration de la qualité de l’air ambiant. Ne négligez aucun détail comme la puissance et le niveau sonore pour garantir efficacement votre confort.

Articles similaires

Tags

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.